Il y’a déjà quelques mois, j’avais téléphoné à Frédéric Maschio pour lui demander si je pouvais écrire sa fiche coutelier sur le site et il avait répondu par l’affirmative. Me retrouvant devant son stand à Gembloux, je n’ai pas pu résister à lui en prendre un (malgré qu’il n’y avait plus que des lames carbone et plus de RWL34). Super couteau, simple dans son concept mais unique : on sent qu’il a une âme et sa virole brut de forge y contribue grandement.