Ce couteau à une valeur sentimentale, car c’est un cadeau d’anniversaire que ma femme m’a offert : un grand facette de chez Mongin (ancien) à cran forcé avec un manche en corne blonde flammée. Je ne le sors pratiquement jamais de son étuis en suédine, sauf pour le regarder et c’est toujours un plaisir pour les yeux.

  • Fr@nk

    Je comprends que tu ne le sorte que pour le plaisir des yeux !

  • Les Mongin c’est souvent ainsi : on en a envie, mais quand on les a on a pas envie de les utiliser par peur de les griffer …