Quand on part en vacance en avion et sur des compagnies low-cost (c’est la destination qui compte tout de même et on arrive pas plus vite avec les autres compagnies) on a pas nécessairement envie de prendre un bagage en soute. Résultat : pas de couteau de poche pour les petits encas … Vous comprenez donc que je ne pouvais pas rester sans un bon couteau de poche en vacance, d’où l’achat impulsif d’un L09 de chez Perceval avec plaquettes en pistachier chez un armurier de Nice. En plus je l’ai eu à un très bon prix .

Couteau sans défauts, j’aime même son système de retenue à bille lorsqu’il est fermé !

  • Fr@nk

    Des noms, des noms ! J’ai hâte de retourner a Nice !

  • Le truc, c’est que les couteaux c’est vraiment une histoire d’artisans, on en parle avec passion et à la finça fait autant plaisir au vendeur qu’à l’acheteur.