Claude Bouchonville

Claude Bouchonville

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été attiré par les armes. Autant les armes à feu que les armes blanches. Après 3 ans passé à étudier le beau métier de maréchal-ferrant à l’école de maréchalerie d’Anderlecht, j’ai effectué mon service militaire dans l’armée de l’air comme armurier, ce qui fut une aubaine pour un passionné d’armes comme moi.

Mon expérience de la forge à l’école de maréchalerie ainsi qu’une passion pour ce travail m’a conduit tout naturellement à forger mes couteaux plutôt qu’à les réaliser par enlèvement de matière. Dans les années 90, en lisant une revue sur les armes, je suis tombé sur un article traitant des couteaux artisanaux, ce qui éveilla ma curiosité.

En 2000, j’ai eu l’immense chance de rencontrer le coutelier anglais Andrew Jordan qui est un grand spécialiste de la forge du damas et des armes blanches en général. Cette rencontre m’a permis de faire très rapidement d’énormes progrès dans ce métier et par la même occasion de forger une amitié très forte avec cet homme qui est d’une grande générosité.

Présentation

Claude Bouchonville est un coutelier belge pour qui un couteau - aussi beau soit-il - doit d’abord couper et cela le plus longtemps et le plus efficacement possible !

Il estime que le plus beau couteau du monde n’est rien d’autre qu’un bel objet que l’on ne peut appeler couteau s’il ne coupe pas ou s’il ne peut être utilisé. Ce qui signifie que ses couteaux sont TOUS créés pour être utilisés avant tout. C’est en tout cas ce qu'il souhaite.

Spécificités

Voulant toujours le meilleur pour mes couteaux je n’utilise que les aciers commerciaux d’une excellente qualité ainsi que les plus beaux matériaux pour leurs manches. J’ai une préférence toute particulière pour les matières naturelles, végétales ou animales (cornes & ivoires).

En ce qui concerne les bois, j’utilise le plus souvent des bois stabilisés de la meilleure qualité et surtout le bois de fer d’Arizona que je trouve le plus beau et le plus solide qui soit pour en faire une poignée.

Les étuis sont réalisés soit par moi pour les plus simples mais également par mes amis Jeremy Guillaume, Hervé Machy et Gustaaf Vanbellegem.

Réalisations

11255650_437494679758072_907719054_o11244887_437494406424766_1071145013_o11229514_437493636424843_1729769684_o11255651_437493753091498_620529880_o11264179_437493523091521_1418529486_o11255719_437493466424860_575338505_o11263906_437492983091575_1319617410_o11262744_437492606424946_1175917176_o

Project details
Like it?
More sharing options