David Jolivet

10804955_10203360137306677_62303573_n
David Jolivet

Né à Pithiviers (Loiret) en 1972, je ne me destinais pas à l'art de la forge et de la coutellerie. Après une scolarité courte, mais heureuse (un peu trop peut-être), j'ai dû me résoudre à entrer en apprentissage : en réponse au désarrois de ma mère considérant mon manque d'enthousiasme à faire des études et ma large préférence à m'amuser avec mes camarades et à m'ouvrir au monde à bord du camion de mon père, routier international. Je me suis essayé à "la cuisine". J'en retire de très bonnes bases en techniques culinaires que je mets à profit quotidiennement. Mais rapidement, j'aspire au grand air et à m'éloigner de l'atmosphère étouffante des brigades de cuistots enfermés dans des espaces trop confinés à mon goût. Me voici alors bûcheron-élagueur. Je m'épanoui dans ce domaine d'activité durant plus de 10 ans et surtout je développe mon goût pour la nature et un intérêt particulier pour les essences de bois qu'elle procure.

L'effort, le travail, l'énergie, voilà les qualités que j'ai acquises durant ce parcours professionnel. Je nourrissais pourtant secrètement le souhait d'apprendre à forger et à faire des couteaux. Ma rencontre sur une fête de village morvandelle avec Joe Kesslar a exacerbé mon envie. Ma correspondance virtuelle avec Gilles Ramstein des Forges de la Baleine soldée par une formidable rencontre en 2006 m'a mis le pied à l'étrier. "C'est en forgeant que l'on devient forgeron", cet adage est le mien. Ma présence dans divers salons et de ce fait, les rencontres avec d'autres couteliers n'ont de cessent de me conforter dans cette voie et de m'aider à m'améliorer. Aujourd'hui, proche de Claude Schossler, je m'intéresse à la technique de réalisation du Damas.

Présentation

Riche de l'enseignement de Gilles Ramstein aux Forges de la Baleine, David Jolivet façonne des couteaux tant pour pratiquer l'art de transformer le métal à la forge que pour étudier de multiples associations d'essence de bois précieux ainsi que l'amour de l'objet artisanal.

Il ne perd pas de vue l'usage primaire de l'outil qu'il crée qui se doit d'être robuste et fonctionnel, mais également élégant.

Spécificités

J'aime que mes créations aient une histoire et qu'elle se construise avec leurs futurs propriétaires tant que faire se peut. J'apprécie particulièrement les courbes généreuses du Nessmuk qui m'inspirent, même si ce dernier n'est pas toujours au goût de tous. Il a pourtant une forme très agréable et peut se décliner à l'infini.

Toujours dans la réflexion et la recherche de l'originalité, je réalise mes couteaux au gré de mes humeurs et je reste à l'écoute des matériaux que j'utilise et qui m'orientent. Je travaille actuellement à la réalisation de mes damas encadré par mon ami et guide Claude Schossler.

Ce domaine me passionne de plus en plus. Chaque couteau s'accompagne de son étui imaginé et fabriqué par ma femme, qui porte une attention particulière à la cohérence de la proposition qui sera faite : harmonie des teintes, des matières, du martelage, des formes...

Réalisations

10814389_10203353899070725_312326012_n10808379_10203353900830769_1691202818_n10808348_10203353899470735_2111155927_n10799710_10203353929991498_607439965_n10799565_10203353899990748_1419151827_n10743761_10203353899750742_1106694371_n10647701_10203353921871295_2017112113_n974439_10203353900350757_1673972960_n


Project details
Like it?
More sharing options