Jacques Jobin

Jacques Jobin

Depuis son plus jeune âge, Jacques Jobin a toujours eu tendance à jouer avec des matériaux et expérimenter de nouvelles techniques : joaillerie et taille de pierres pour le plaisir de découvrir de nouveaux matériaux et de les former. Il fabrique son premier couteau en 1985, pour le plaisir de la chose.

Très jeune, il a dessiné et fabriqué des bateaux de plaisance qui l'ont amené à expérimenter une vaste gamme de techniques et aussi de se familiariser avec une grande variété de matériaux.

L'acier et sa faculté de changer de structure de façon dramatique sous l'effet de la trempe l'intéressait particulièrement. C'est cela qui l'a amené à la Coutellerie alors qu'il occupais la fonction de garde du corps pour les Ministres du Gouvernement depuis 1975. En 1991, il quitte cet emploi volontairement pour se consacrer à temps plein à la Coutellerie.

Présentation

Jacques Jobin dessine et fabrique des couteaux uniques et originaux, de la miniature aux pièces de grande dimension. Sauf en de rares exceptions, ses couteaux sont tous faits sans utilisation de gabarits : ce sont des pièces uniques. Il utilise une très vaste gamme de matériaux dont le titane qu'il emploie à profusion pour les pliants et les pièces futuristes. Ses couteaux fermants utilisent principalement des variations du mécanisme à pompe mais aussi du cran forcé de type Laguiole qu'il adapte à ses modèles.

Spécificités

Jacques Jobin a participé depuis 1985 à plusieurs Expositions internationales de Coutellerie d'art. Cela lui a permis de rencontrer des gens fantastiques et de découvrir la richesse de ce domaine en plus d'exposer son travail. A l'heure actuelle, il se consacrer principalement à son travail d'atelier.

Ses dessins sont relativement classiques mais il préfère les couteaux aux lignes futuristes qui lui donnent l'impression qu'ils peuvent voler autant que couper : il aime bien les imaginer et les réaliser. Ils sont ce qui distingue le plus son travail en Coutellerie et ils ne ressemblent à rien d'autre, car ce sont des objets sculpturaux et fantaisistes plus qu'utiles, quoique les lames sont toujours en acier et trempé.

Au niveau technique, toutes les opérations, y compris la trempe, sont réalisées par ses soins dans son atelier à l'aide d'outils simples : aucune machinerie sophistiquée de duplication. Il ne fabrique pas d'acier damassé, mais il se fournit auprès de Darryl Meier et Devin Thomas, reconnus comme parmi les meilleurs au monde dans ce domaine.

Réalisations

mariepl belpl bttina btds bttidi letrds space spbohd

Project details
Like it?
More sharing options